Porto

Olá !

Hello Porto! Nouvelle destination européenne, la ville nous plaît et nous a été largement conseillée. Nous avons la chance d’y partir après la saison touristique et surtout avec la douceur climatique de fin septembre. Ce séjour n’a pas nécessité de longue préparation, néanmoins nous savons quoi faire. 😛

flight_takeoff

NANTES 🇫🇷

Aéroport Nantes Atlantique (NTE)

Nous y voici ! Il s’agit de la première fois que nous voyageons depuis Nantes. Tout petit et paisible, cela contraste avec la frénésie des aéroports parisiens.

Pourtant l’embarquement ne se déroule pas dans le plus grand calme. Vol surbooké, une grande vitre qui explose à proximité, une attente interminable, mais nous parvenons à décoller ! Ouf !

flight_land

PORTO 🇵🇹

Aéroport de Porto-Francisco Sá-Carneiro (OPO)

Landed ! il fait chaud, aucun nuage n’est présent dans le ciel, ça sent les vacances ! 😀 Je presse Laure à la sortie de l’aéroport, car le bus que nous avions repéré avant notre arrivée devrait partir d’une minute à l’autre… mais restera un mystère haha. Heureusement, plusieurs autres compagnies effectuent cette liaison avec des dessertes plus ou moins similaires.

directions_bus

Gare 24 de Agosto

Campo 24 de Agosto 125, 4300-096 Porto

L’arrivée dans Porto se fait dans une importante gare routière. Le trajet s’effectue en 40 minutes, pour un prix de 2 €/personnes. Notre appartement se situe à quelques encablures à pieds d’ici, du sur-mesure😛.

local_hotel

Domus 21 Apartments Entreparedes

Rua de Entreparedes 62, 4000-198 Porto

Notre logement se trouve dans le quartier de Batalha, idéalement situé, à la fois des gares et du centre historique. L’appartement lui-même est grand, lumineux et propre, c’est un vrai plaisir ! Le check-in se fait finalement par SMS avec les instructions d’entrée. La personne que nous avons par WhatsApp est adorable.

restaurant_menu

Porto á Prova

Rua de Santo Ildefonso 190, 4000-507 Porto

En dépit de l’heure, nous nous empressons de trouver une table qui nous plaît pour ce premier repas. Et pour une première rencontre avec la gastronomie locale, elle n’est pas si mal ! Vins portugais, planche de charcuterie et fromage, et en dessert une sorte de yaourt blanc vanillé ainsi que des Pastéis de nata.

Rassasiés, les valises posées, nous partons arpenter les rues de Porto.

Les façades donnent un charme unique à la ville, recouverte d’azulejos ou en matériaux bruts, c’est très joli à voir !

place

Praça de Batalha

Voici la place de Batalha et la statue du Roi Pedro V commémorant une bataille du 10e siècle.

location_city

Igreja de Santo Ildfefonso

R. de Santo Ildefonso 11, 4000-542 Porto

Jouxtant la place de Batalha se trouve cette belle église. Il s’agit de la première d’une longue série haha ce n’est pas ce qu’il manque à Porto et nous ne nous privons pas d’admirer les différences architecturales entre ces édifices.

Les étroites ruelles de la ville sont très agréables à arpenter, elles fourmillent de détails, de couleurs, un régal visuel !

Nous approchons de la cathédrale de Porto, la vue surplombant les toits de la Cidade Invicta est plaisante, il y a là encore de la couleur, du relief et du soleil.

location_city

Sé do Porto

Terreiro da Sé, 4050-573 Porto

Lorsque nous arrivons à la Cathédrale de Porto, une foule compacte attend la sortie des jeunes mariés, nous en faisons discrètement de même par curiosité !

La place se vide à mesure que le joli couple uni s’éloigne, nous continuons donc notre balade.

Nous descendons toujours en direction du Douro et nous cessons de nous dire qu’il faudra bien remonter tout ce dénivelé sur le chemin du retour ! Il est chouette de profiter des nombreux belvédères offrant des vues panoramiques sur la ville.

place

Praça Ribeira

Cais da Ribeira 47, 4050-511 Porto

Le Douro ! Le Douro ! L’effort en vaut la peine, les rues sont superbes, comme perdues dans le temps, et l’ambiance y est très chaleureuse. Mais cette fois, elles laissent place à l’agitation des quais. Il y a beaucoup de monde, de la musique, beaucoup de gens en terrasse, c’est plaisant de voir autant de bonne humeur !

place

Ponte Dom Luis I

Pte. Luiz I, Porto

Nous avions hâte de le voir ! Et bien qu’il soit impressionnant en photo, la réalité l’est davantage ! Pris d’un sentiment de vertige, nous l’empruntons pour rejoindre la rive d’en face.

flag

VILA NOVA DE GAIA 🇵🇹

Que c’est bon de revenir sur la terre ferme ! Le pont est bien pratique et ne laisse paraître aucune faiblesse, néanmoins le passage des voitures sur la partie basse et du balai de tram sur le tablier supérieur fait trembler la structure.

Vue d’ici Porto semble plus petit, mais la dénivellation de la ville se remarque d’autant plus. Sur ce quai, l’ambiance change. Des terrasses de bars, caves plus imposantes, mais toujours autant de musique ! 😀 En traînant sous les tonnelles du marché, nous comprenons que le liège est une spécialité locale, c’est étonnant tout ce qu’il est possible de faire avec ce matériau !

Même si Vila Nova de Gaia semble faire partie de Porto, la différence entre les deux est notable. On nous a expliqué qu’à l’époque Porto était une ville fermée avec de nombreuses règles comme celle de ne pas consommer d’alcool. C’est alors que des caves ouvrirent sur la rive opposée. Cela a permis aux habitants de n’avoir qu’à traverser le fleuve pour se divertir.

restaurant_menu

Beira Rio

Av. de Diogo Leite n 64, 4400-111 Vila Nova de Gaia

Le choix est cornélien, d’innombrables restaurants tous plus appétissants les uns que les autres se trouvent sur les quais. Nous remontons la jetée jusqu’à tomber sur celui-ci. La carte nous plaît, l’endroit aussi alors c’est parti ! Réjouis de voir tout un tas de spécialités, nous ne savons où donner de la tête. Nous faisons connaissance avec notre serveur qui parle parfaitement français puisqu’il a fait ses études dans l’université voisine de celle de Laure, drôle de coïncidence. 😀

On commence par un délicieux chorizo grillé avec un verre de Porto (obligatoire haha). Puis en plat, nous choisissons tous les deux le fameux Francesinha. MAIS POURQUOI !? Pourquoi ce plat est-il autant plébiscité ? Pour être honnête avec vous, c’est un croque-monsieur baignant dans une sauce très très salée le tout recouvert de fromage fondu. Wôw ! Les frites nous sauvent la mise haha. Nous nous étions fait une autre idée à son propos.

Le Douro de nuit, c’est magnifique ! Les lumières de la ville se reflétant dans le fleuve donnent des airs de village enchanté. De quoi y rester de nombreuses minutes.

Nous nous dirigeons vers le pont afin de retrouver Porto et aussi notre dodo. Mais c’était sans compter sur cette petite boulangerie de rue. Il y a foule, une famille de Français nous confirme que c’est délicieux… Plus le choix, nous voici pris en otage par les Pastéis de nata… Humm. Et pour apprécier davantage le moment, nous nous asseyons sur un muret aux abords du fleuve pour manger tout en profitant de cette superbe vue. La dolce vita.

Fini de repousser l’épisode fatidique de la remontée… Plusieurs options sont proposées par Google Maps, les escaliers de droite, de gauches ou d’attendre le funiculaire du lendemain. Heureusement que nous sommes encore jeunes !

Nous arrivons au sommet 210 marchés plus tard (oui, nous les avons comptées deux soirs de suite pour entre certains😂). Il faut régulièrement se retourner pour avoir le souffle coupé par la vue (bien que la montée elle-même se chargera de vous le couper).

Il serait mentir de dire que la soirée fut longue une fois de retour à l’appartement. La fatigue l’emporte.

Boa Noite !

😴

Finlande

Hei !

Voici bientôt un an que nous avons projeté de partir dans le grand nord, en Laponie Finlandaise.
Pourquoi ce pays ? Nous sommes tous unanime sur le fait que les aurores boréales, les lacs gelés, le peuple Sami, les chiens et rennes font rêver. Et après avoir parcouru les pays scandinaves voisins, le choix de la Finlande s’est fait naturellement. Un point intéressant, en Finlande la monnaie est l’euro, inutile donc de faire du change avant de partir et le séjour ne sera pas ponctué par d’acrobatiques calculs pour avoir une idée du prix des choses. 😉

Organisation

Il nous a fallu 11 mois pour préparer ce voyage, nous avons commencé à nous documenter et à faire les premières recherches en avril 2018. Pour nous c’est l’inconnu, nous ne sommes jamais allé si haut sur la planète, nous n’avons jamais connu de telles températures l’hiver, nous n’avons jamais conduit sur autant de glace/neige etc. Mais les nombreuses interrogations se comblent de réponses au fils des mois. Nous avons ensuite défini les étapes à réaliser en fonction des choses à faire et à voir. Le but était de dormir chaque soirs dans une ville sympa à visiter, sans oublier que les vitesses de circulation sont allongées par les conditions climatiques et donc 350 km sera le maximum journalier que nous nous fixons.

Google Doc – Organisation

Hello tout le monde !

Lundi matin, nous y voici ! Ça fait longtemps qu’on attend ce moment, et nous y voilà enfin ! Réveil à 5h30 pour prendre le RER B jusqu’à l’aéroport CDG. Et devinez quel est son nom ?! ELAN ! C’est un signe !

flight_takeoff

PARIS 🇫🇷

Aéroport Roissy Charles de Gaulle (CDG)

Arrivés au Terminal 2D, nous passons l’enregistrement et le contrôle de sécurité sans encombre. Mais à l’embarquement tout ne se déroule pas comme prévu, une longue attente se fait ressentir alors que nous sommes déjà installés au fond du siège. Des personnes en gilet de sécurité ne cessent de faire des allées et venues dans le couloir de l’avion… Un membre d’équipage explique que notre appareil souffre d’un problème technique et ne sait combien de temps la réparation prendra. C’est après 25 minutes que nous sommes priés de descendre (sans nos bagages cabine pour accélérer les choses). L’appareil est rafistolé, nous partons avec 1h20 de retard. Ça arrive.

À bord cake aux légumes et jus de Blueberry, une entrée en la matière. Dans le papier alu, le cake de Laure qui a passé les contrôles de sécurité par magie.

flight_land

KITTILÄ 🇫🇮

Aéroport de Kittilä (KTT)

Nous y sommes ! Notre A321 vient d’atterrir ! L’aéroport de Kittilä ressemble davantage à une gare qu’à un aéroport international. Néanmoins, tout s’y passe bien plus vite, les valises sont récupérées dans un temps record, il n’y a plus qu’à aller affronter les réceptionnistes du comptoir Hertz pour prendre un véhicule.

À savoir :

Pour louer un véhicule, il est requis une carte de crédit et non de débit. Cela nous a occasionné quelques stress avant le départ. Nous n’avons finalement pas eu le contrôle de la carte, mais beaucoup de personnes se retrouvent bloquées ainsi.

Les raisons de notre redouté passage au comptoir de location, nous réservons avec une carte qui n’est pas au nom du conducteur principal (qui a moins de 25 ans) et qui n’est pas non plus la carte qui a permis de réserver la voiture via le site de Hertz (j’ai du changer le type de carte en urgence avant de partir pour éviter un obstacle supplémentaire). Alors, comment ça s’est passé ?

Nous en avons beaucoup ri. Pas de surtaxe (de plus que celle déjà prévue) et nous avons été largement surclassé. Non, pas de Volvo V40 manuelle, à la place, une énorme Volkswagen Passat STW automatique avec très peu de kilomètres. Nous n’en demandions pas tant haha. Et la dame était très sympa.

directions_car

Hertz Kittilä Airport

Kittila Airport, Levintie 259, 99101 Kittilä, Finlande

Nous obtenons deux clés avec la voiture. L’une principale et une la seconde servant à maintenir le carter d’huile moteur au chaud (pour éviter une solidification du liquide) et nous permettant de redémarrer sans encombres.

Voici donc notre joli yéti aux pneus cloutés. 😀

Les premiers kilomètres nous rassurent quant à l’état des routes. Un peu verglacées, mais tout à fait praticables, d’autant plus avec l’équipement dont nous disposons.

shopping_cart

K-Supermarket Kauppatori

Lapinkävijäntie 7, 96100 Rovaniemi, Finlande

Première chose que nous faisons en arrivant à Rovaniemi, chercher un supermarché afin d’y faire quelques courses. Ce soir c’est repas simple. Juste à côté de l’hôtel, nous avons le K-Supermarket, c’est sur celui-ci que nous jetons notre dévolu. Le magasin est grand et plein de produits dont nous ne comprenons de quoi il s’agit. Trop drôle !

hotel

Hotel Guest House Borealis

Asemieskatu 1, 96100 Rovaniemi, Finlande

Nous voici arrivés à l’hôtel. L’extérieur n’est pas très accueillant, l’intérieur n’est pas dingue non plus, mais ça suffira pour passer la nuit. Cependant, nous découvrons le système du double fenêtrage, c’est assez curieux, mais sûrement très efficace.

On a demandé à la réceptionniste si ce soir les aurores boréales allaient pointer leur nez, et tout comme l’application « Aurore » elle nous dit qu’il y a vraiment très peu de chances d’en voir, mais nous a donné un joli spot photo au cas où. Allons se balader. 😉

flag

SAARENKYLÄ 🇫🇮

Après avoir monté tant qu’on pouvait en voiture, nous nous retrouvons tout simplement en haut des pistes. (eh ouais même pas besoin de remontées mécaniques avec notre bolide haha) ça semble être l’endroit que l’hôtelière nous a recommandé, c’est une destination approximative sans réellement de nom. Bien que les aurores ne se soient pas montrées, nous avons pleinement profité du silence, du grand air et surtout de la magnifique vue sur Rovaniemi que nous offrait cette jolie piste.

00H00 — Il commence à se faire tard, demain nous aurons sûrement la plus grosse activité de notre séjour !

flag

ROVANIEMI 🇫🇮

Mais impossible de rentrer avant de faire un tour dans le centre de Rovaniemi. La ville ne fait clairement pas rêver par son architecture, mais c’est calme, des petits bars et restaurants éclairent de leurs couleurs chaudes les rues. C’est mignon.

Cette fois il est vraiment tard, nous reprenons la voiture pour faire quelques centaines de mètres avec et rentrons dormir.

😴

Londres

Hello !

Une semaine de balade en Terres Anglaises. Londres fait partie des villes les plus mythiques du monde, et il est facile d’en comprendre les raisons.

train

PARIS 🇫🇷

Gare du Nord

Nous voici arrivés Gare du Nord à Paris, afin de prendre l’Eurostar de 9h31. Il est 9h10 et nous prenons notre temps (je vois d’ici ceux qui sont habitués à prendre ce train et qui font des bonds haha) c’est alors qu’en regardant le panneau d’affichage, le train de 10h31 était indiqué, mais pas celui d’avant, le notre donc… C’est ainsi que nous allons à l’encontre d’un personnel Eurostar qui nous expliquait que l’enregistrement ferme 30 min avant le départ…. uhhhh !? Nous ne cherchons pas à comprendre davantage, et grâce au petit tampon que l’homme en uniforme a fait sur nos billets, nous évitons de repayer un billet entier chacun, mais nous nous acquittons tout de même d’une majoration de 40 €/billet. Ça commence bien Londres. 😉.

train

LONDON 🇬🇧

Gare St. Pancras International

Et c’est après 2h15 de trajet, durant lequel nous avons joué avec l’application des petits poissons proposés sur le portail de connexion wifi du train (c’est assez sympa comme idée, allez faire un tour sur leur page pour voir Odyssey ) que nous arrivions à la gare de Saint Pancras

Nous savions qu’il n’y avait que 15mn de marche tout au plus depuis St Pancras pour regagner notre chambre AirBnb, un avantage considérable que je détaillerai quelques lignes plus bas. Notre première préoccupation fut de savoir quelle « Way out » nous permettait de sortir du bon côté de la gare. Après quelques tours sur nous-mêmes et l’aide de google maps pour connaitre la direction approximative à emprunter, nous tombons nez à nez avec un bus déboulant à vive allume du mauvais côté de la route… En tout cas, ce qui nous semble être le mauvais côté lorsque l’on arrive de France. Nous nous sommes fait surprendre quelques fois malgré les généreuses signalisations présentes aux abords des passages piétons.

place

Melton Street

Nous y voici ! Melton Street est la charmante petite rue dans laquelle se trouve notre AirBnb, et il faut le reconnaitre, nous ne nous attendions pas à un coin aussi agréable.

Donc ça, c’est notre chambre. Après avoir brièvement parlé avec notre hôte (un peu timide) nous nous approprions les lieux en vue d’y passer les 5 prochains jours. Pour faire simple, il s’agit d’un grand appartement redécoupé en 5 chambres différentes (dont nous disposons à première vue de la plus grande), mais se partageant la même salle de bain. Parfois un peu compliqué lorsqu’un petit pipi se fit urgent. Mais nous n’avions pas besoin de plus et le budget était largement respecté puis la proximité avec la gare d’Euston Station en fit un endroit parfait !

Valises déposées, nous prenons le nécessaire afin de partir à l’assaut des rues londoniennes. Mais dans un premier temps, direction la gare d’Euston afin de prendre une carte Oyster et y mettre 25£ chacun dessus, plus 5£ de frais de carte. L’avantage c’est que la carte Oyster est plus économique que le ticket ou le sans contact avec sa carte de paiement..

Nous prenons donc le Tube de la Northern Line pour nous rendre à Tottenham Court Road, car un fish & chips semble recommandé par les utilisateurs de Google et qu’il se trouve à proximité du British Museum, impec !

restaurant_menu

The Fish Plaice

14 The Square, Swanage

Nous avons choisi une « mixed platter » dans laquelle se trouvait un assortiment de calamars, et autres poissons frits. C’était bon, mais bien trop copieux ! Les maux de ventre n’ont pas tardé à se faire ressentir. Nous avons donc décidé que ce serait le seul du séjour.

La proximité de notre Fish & Chips avec le British Museum nous permit d’aller digérer en nous instruisant.

account_balance

British Museum

Great Russell St, Bloomsbury, London

Ce musée gratuit est un endroit à ne pas rater, ne serait-ce que pour admirer l’immense dôme vitré de la Grande Cour. Mais ce dernier renferme également de belles pièces historiques de tout genre.

Après cette jolie visite, nous prenons le chemin de Piccadilly Circus. Ce qui nous permit de nous accommoder du sens des passages piétons lors de leurs traversées. Mais cela nous a aussi laissés entrevoir la diversité de l’architecture Londonienne. Un vrai plaisir !

Arrivé à Piccadilly, c’est l’effervescence. Nous retrouvons l’agitation qui nous est familière à Paris. Puis il y a de la musique dans la rue, des boutiques partout, des voitures, des bureaux de change, des boutiques à souvenirs… C’est vraiment un endroit important de la capitale et cela se ressent. Mais voici que deux magasins emblématiques nous tapent dans l’œil. Je vous laisse découvrir. 😛

shopping_cart

M&M’s store

1 Swiss Ct, West End, London

Le fameux magasin M&M’s ! Tout le monde le connait, ce fameux magasin rempli de petit m&m’s ! Une folie haha

shopping_cart

The LEGO Store

3 Swiss Ct, West End, London

Et juste en face se trouve un Lego Store absolument génial ! Une rame de métro géante, un Bigben immense, une fresque gigantesque, tout y est impressionnant. Le personnel est sympa et décalé, de quoi passer un bon moment. 😉

Après de retour en enfance, nous poursuivons notre chemin, en direction de Trafalgare Square et de la National Gallery, mais en faisant un petit détour par Leicaster Square. Et sur le chemin nous avons été étonnés de tomber par hasard sur une minuscule ruelle dans laquelle il semble même difficile de se croiser ! Incroyable

place

Trafalgar Square

Nous y sommes ! Et je ne vous cache pas que le ciel se décharge abondamment d’une pluie glaciale ! Les Anglais ont tous dégainé un parapluie et nous, qui pensions que le soleil resterait au beau fixe, n’en avons pas pris…

Alors la solution fut toute simple, allons donc faire un tour au National Gallery voir ce qui s’y trouve 😀 et ce fut finalement une bonne surprise. L’endroit, dans un mélange architectural, est très agréable. Des œuvres en tout genre y étaient présentes, des peintures, des photographies, etc. Cependant nous étions un peu fatigués sur le moment et n’avons pas eu le courage d’en faire le tour.

En ressortant du musée, nous avons même pu contempler un magnifique arc en ciel.

Nous sommes ensuite descendu jusqu’à Westminster afin d’y apercevoir BigBen… en travaux (ce fut notre plus grosse déception) puis sommes rentré à l’appartement, un peu fatigué 😉

De retour à Euston Station, nous avons fait quelques courses au Sainsbury en bas de l’appartement et à notre grande surprise, tout est très abordable, et nous en profitons pour prendre tout ce qu’il y avait de moins healthy… ! Mais ce fut bon. 😀

Voici notre première journée terminée, il est temps pour nous de faire dodo afin d’être en forme pour notre prochaine étape qui s’annonce d’ores et déjà grandiose !

😴