Bom dia !

On vous emmène pendant six jours à la découverte de Lisbonne et de Sintra
à travers des paysages colorés ☀️

Lisbonne 🇵🇹

Aéroport international de Lisbonne (LIS)

2H25

Temps de vol

1735km

Distance Paris <> Lisbonne

Hello hello ! Nous avons quelques jours de congé devant nous, donc pourquoi ne pas aller découvrir la capitale Portugaise ? En 2019 nous avions visité les villes de Porto et Aveiro qui nous ont laissé un souvenir très agréable, alors qu’en sera-t-il de Lisbonne ? Par cette même occasion, nous avons prévu de faire un tour à Sintra, une ville qui semble déchaîner les cœurs !

Voici notre logement pour les six prochains jours. Nous avons réservé tardivement notre séjour et avons fait le choix, économique, de prendre un hébergement un peu en dehors du centre. Toutefois, l’emplacement (à 200 mètres de la station Intendente) s’est révélé beaucoup plus efficace que nous l’avions imaginé pour découvrir la ville. Ce mi-hôtel, mi-auberge était (à l’exception du problème de plomberie de notre chambre) très bien à tout point de vue.

Miradouro Nossa Senhora do Monte

Lisbonne est construite sur des miradouros lui donnant ainsi l’appellation de « Ville aux sept collines ». Ces miradouros offrent des points de vue imprenables, mais soyez équipé de bonnes chaussures, car les pentes escarpées et les vertigineux escaliers ne vous feront aucun cadeau ! Voici donc le premier que nous découvrons, on peut y apercevoir le Tage, le Pont du 25 Avril qui l’enjambe, la Statue du Christ Roi, le château de Saint-Georges ainsi que les toits et façades colorées de la ville, idéal pour une première idée des différents monuments.

Jardim da Graça

Un peu plus loin, ce petit jardin à flanc de coteaux se situe également sur le Miradouro da Senhora do Monte, son calme et sa propreté sont remarquables. On profite de la fraîcheur de cet écrin de verdure pour faire une courte pause (oui déjà !). 😅

Igreja Paroquial da Graça

L’église et le couvent de La Graça ont été fondés en 1291 à Lisbonne, pour les frères ermites de Saint-Augustin. Entièrement reconstruits au 16e siècle, ils ont été restaurés dans le style baroque après le tremblement de terre de 1755. Il est possible de visiter le cloître gratuitement et ainsi découvrir ses jolies fresques en azulejos.

Castelo de São Jorge

Il n’y a que 500 mètres qui nous séparent du château de Saint George, mais en empruntant le mauvais chemin, le trajet parait bien plus long, 😅 c’est l’occasion d’admirer l’architecture des bâtiments et tous ces jolis détails qui nous entourent. Nous venons de trouver un petit passage (Pátio de Dom Fradique) permettant d’accéder à la ville forte, c’est absolument charmant et il n’y a personne ! Par contre, le changement d’ambiance est brutal en voyant la file d’attente interminable aux abords du château. Nous sommes partis nous renseigner, il nous faut patienter environ 2 heures sous ce soleil harassant pour y entrer… Bon, une prochaine fois !

Théâtre antique de Lisbonne

En descendant la rue Saudade, à la jonction de la rue de São Mamede on est surpris par cette grande structure métallique qui couvre des ruines romaines. Ces vestiges datent du 1er siècle ! Et certainement la seule conséquence positive du tremblement de terre de 1755, ces ruines ont été découvertes quelques années plus tard, en 1798.

En traversant la rue, une double porte est ouverte, il ne faut pas hésiter à y passer la tête, on peut y voir la suite des fouilles.

Cathédrale de Lisbonne

Sé de Lisboa

La Cathédrale de Lisbonne, également connue sous le nom de la Sé de Lisboa, est l’une des plus anciennes et des plus importantes églises de la ville. Elle a été construite en 1147 après la reconquête de Lisbonne aux Maures, et a subi de nombreux changements et rénovations au fil des siècles. Son parvis est un lieu de vie agréable mélangeant vendeur itinérant, tuk-tuk et passage régulier des trams iconiques du Portugal.

Igreja de Santo António de Lisboa

Igreja de Santo António de Lisboa

L’Église de Saint Antoine se trouve juste en face de la cathédrale, impossible de la manquer. Cet édifice baroque dédié à Saint Antoine de Padoue possède une jolie façade ornée de sculptures et de fresques colorées.

Lisboa Tu e Eu 2

Escadinhas das Portas do Mar 4, 1100-119 Lisboa

Caché en haut d’un escalier étroit, ce petit restaurant n’est pas facile à trouver, mais nous nous y sommes régalés ! Leur salade de poulpe est fraîche et absolument délicieuse ! La propriétaire des lieux, une femme d’un âge respectable, est d’une gentillesse incroyable. Malgré la barrière de la langue, elle était contente de nous servir et de nous offrir un verre de Ginja, une liqueur de cerise, une des spécialités du coin.

Travessa de São João da Praça

Après ce bon repas, nous nous dirigeons vers les quais du Tage et pour cela, nous empruntons les petites rues menant dans des endroits assez chouettes comme la Travessa de São João da Praça.

Avenida Infante Dom Henrique

Ce quai était connu autrefois pour son import de café et de tabac, certains bâtiments témoignent encore de cette époque. Aujourd’hui, il est possible de s’y promener dans un cadre très agréable offrant un point de vue en contre-plongée sur les monuments de la ville. Nous sommes entrés dans la gare fluviale de Terreiro do Paço, l’intérieur est pourvu d’une magnifique ouverture sur le Tage !

Praça do Comércio

Nous arrivons enfin à la Place du Commerce ! Voici l’un des endroits les plus emblématiques de Lisbonne. Elle a été construite à l’emplacement de l’ancien Palais Royal détruit, lui aussi, par le grand tremblement de terre de 1755. L’esplanade est composée d’un ensemble de bâtiments ornés d’arcades sur trois de ses côtés. Elle est ouverte au sud vers le Tage. Historiquement, les navires marchands arrivaient chargés à cet endroit qui était la porte de Lisbonne. Au centre se trouve la statue équestre de Joseph Ier, sculptée en bronze en 1775. Elle représente Joseph Ier, roi portugais qui a été au pouvoir lors du tremblement de terre de Lisbonne.

Il est possible de remplir sa gourde sans trop de difficultés en ville. Des fontaines se trouvent régulièrement, notamment aux abords des lieux touristiques. Regardez sur le store de votre smartphone, de nombreuses applications existent pour localiser les points d’eau potable.

Museu do Dinheiro

Museu do Dinheiro

À deux blocs derrière la Place du Commerce se trouve l’impénétrable bâtiment de la Banque du Portugal. Oui, mais c’était avant de comprendre, en le contournant, qu’il se visitait ! On est entrés dans l’espoir d’apercevoir de jolis décors, mais à l’intérieur, c’est un musée gratuit sur l’histoire de l’économie portugaise et européenne que nous découvrons ! C’est une bonne surprise. L’exposition en vaut largement le coup d’œil ! On est immergé dans l’univers de la banque et des chambres fortes, au travers d’animations ludiques et interactives, parfaites pour faire les idiots devant un grand écran ou encore mettre sa tête sur un billet ! 😅

Pelourinho de Lisboa

Instalações Centrais de Marinha

On remonte l’Avenida Ribeira das Naus en direction de la Cais das Pombas et sur notre droite se trouve ce grand bâtiment militaire appartenant à la marine Portugaise donnant directement sur le Tage.

Cais das Pombas

Ce quai fait partie de nos coups de cœur du séjour. Après un rapide tour des baraques en bois, il est possible d’y acheter des snacks et des boissons puis de se poser sur les grandes tablées ou les murets en écoutant la musique au soleil. De quoi lézarder des heures dans une ambiance festive. Je ne vais pas vous spoiler, mais ce lieu va régulièrement revenir dans nos fins de journées. 😉

Jardim de Roque Gameiro

Ce jardin jouxtant le Cais Das Pombas est l’alternative plus calme et verdoyante pour boire un verre.

Mercado da Ribeira

Ce grand marché où il est possible de déjeuner/dîner sur place nous rappelle beaucoup celui que nous avions visité à Florence, en Italie. Nous sommes en fin d’après-midi et la majorité des commerçants sont ouverts, un bon plan pour grignoter en dehors des heures de repas. Des escaliers un peu cachés à proximité des portes permettent d’accéder au 1er étage et avoir une vision plus globale de l’endroit.

Rua Nova do Carvalho

À deux encablures du marché, il y a une rue très « instagramable » avec son sol rose et ses parapluies multicolores (qui cachent habilement les échafaudages). Mais nous n’allons pas épiloguer, il y a beaucoup de monde et pas des masses de choses intéressantes à voir.

Miradouro Largo da Academia de Belas Artes

Un miradouro, ça faisait longtemps… ! On commençait à s’habituer au relief plat des quais. Cette colline n’est pas très haute et comme on n’a rien sans rien, la vue n’est pas forcément la meilleure de Lisbonne. Toutefois, cette charmante place de l’académie des Beaux-Arts (le stoïque bâtiment jaune) est parfaite pour faire une pause loin de toute agitation.

Dote Cervejaria Moderna

R. Bernardino Costa 42, 1200-052 Lisboa

Ceux qui ont lu notre carnet sur Porto doivent déjà rigoler. Oui, on a retenté le Francesinha ! On s’est dit que ce serait différent. Alors bien que le plat baigne quand même dans la sauce, c’est tout de même meilleur qu’à Porto. Nous n’en mangerons pas à tous les repas pour autant, mais nous voici réconciliés avec ce plat traditionnel.

By night

Une fois la nuit tombée, une ville se redécouvre autrement. Les endroits bondés de monde ne le sont plus, les bâtiments et voies publiques éclairés sont différemment mis en valeur, révélant parfois des détails invisibles le jour. Ce sont pour toutes ces raisons que nous aimons retourner, de manière tout à fait aléatoire, dans les lieux visités de jour.

Notre site utilise les cookies

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous acceptez cette politique tant que vous utilisez ce site Web

Aller au contenu principal