flag

GENÈVE 🇨🇭

Nous sommes contents de voir que le mauvais temps a laissé place à un ciel bleu accompagné d’un grand soleil ! Ni une, ni deux, nous chargeons le sac à dos, l’appareil photo autour du coup et partons déambuler dans les rues Genevoises.

account_balance

Bords du Rhône, bâtiment des forces motrices

Place des Volontaires 2, 1204 Genève

On ne vous présente plus ces bâtiments, mais sous ce beau temps, le Rhône se pare d’une teinte encore plus profonde, on peut même en voir le sable au fond.

place

Promenade de la Jonction

La, 1205 Genève

En prenant la direction de la pointe de la Jonction, nous passons à proximité de ce pont au fort dénivelé (6 %). C’est le Pont de Sous-Terre, vu d’ici, c’est tout à fait l’illusion qu’il donne ! La promenade devient piétonne et bohème, des petits groupes de personnes profitent du soleil dans une ambiance festive, barbecue, bière et musique sont au rendez-vous.

place

Pointe de la Jonction

Sentier des Saules 3, 1205 Genève

Il faut aller tout au bout de la promenade en bravant les branches d’arbre pour admirer ce spectacle hors du commun ! L’endroit porte bien son nom, il s’agit de la Jonction entre L’Arve et le Rhône. Ce premier charriant davantage de sédiments contraste fortement avec le bleu paradisiaque du Rhône.

Nous traversons l’agglomération en direction du quartier de la vieille ville.

account_balance

Temple de la Fusterie

Place de la Fusterie, 1204 Genève

Il fait chaud, les rues sont désertes, ce qui semble accentuer la sensation de chaleur. Ce joli temple est sur notre route. C’est un drôle d’endroit pour profiter du temps, et du silence (facile avec le peu de monde qui arpente les rues😛)

restaurant_menu

Café du Centre

Place du Molard 5, 1204 Genève

Petite halte déjeuner place du Molard, première fois que je paye en espèce, l’occasion de découvrir la monnaie locale qui est le Franc Suisse.

1

Euro

1.10 CHF

Franc Suisse

place

Quai du Mont-Blanc et Quai Wilson

Il fait très chaud aujourd’hui, nous allons donc profiter de la fraîcheur du Lac Léman, de ses quais verdoyants, mais aussi du Jardin botanique.

local_florist

Les cinq parcs

Le quai Wilson traverse plusieurs petits parcs comme celui de Mon Repos de Moynier, de Barton ou de La Perle du Lac. Ils sont très fréquentés et semblent estudiantins. L’ambiance est similaire à celle de la promenade de la Jonction, bains de soleil, barbecue, musique et bonne humeur au rendez-vous.

L’ambiance festive laisse place au calme et la sérénité. Nous arrivons dans le Parc William Rappard, ou se trouve la Statue de l’effort humain et l’Organisation Mondiale du Commerce. L’OMC est la seule organisation internationale qui s’occupe des règles régissant le commerce entre les pays.

local_florist

Conservatoire et Jardin Botaniques

Chemin de l’Impératrice 1, 1292 Pregny-Chambésy

Le doute s’installait quant à la possibilité de rejoindre l’immense jardin de 28 hectares depuis les quais de ou nous venons. Mais un petit tunnel piétonnier permet de traverser l’énorme rue de Lausanne. Ouf ! L’entrée est libre dans chacune des serres. Et la première par laquelle nous commençons nous plonge rapidement dans un autre univers.

Situé proche du lac Léman et du parc de l’ONU, le parc comprend une importante collection vivante composée de 14 000 espèces réparties en 249 familles différentes provenant du monde entier. Quant au conservatoire, il dispose d’un herbier historique de près de six millions d’échantillons botaniques.

Sur ce complexe naturel se trouve également une bibliothèque ou 120 000 ouvrages sont consultables.

Pour anecdote, il est possible d’amener des plantes sauvages aux employés qui pourront alors les identifier et répondre aux questions sur leurs exigences !

place

Genève-Sécheron

L’entrée dans ce tunnel n’était ni vraiment prévue, ni vraiment utile, mais nous le trouvons plutôt joli.

flag

Organisation des Nations unies à Genève

Palais des Nations, 1211 Genève

Ne rigolez pas, nous nous y prenons à plusieurs reprises pour trouver le bon côté du Palais des Nations ! C’est ici que se tient le siège Européen des Nations Unies. Mais c’est tout autour de nous que se situent les différentes organisations comme l’OMS, l’OMC (vu précédemment) et la CEE pour les plus connus, mais plusieurs dizaines d’autres sont présentes. Des petites plaques ou de larges inscriptions nous le rappellent en passant à proximité des grands bâtiments.

place

Place des nations et la Chaise cassée

Impossible de passer à côté sans se poser de multiples questions. Cette sculpture monumentale de l’artiste suisse Daniel Berset est faite de 5,5 tonnes de bois et est haute de 12 mètres. Elle fait face au siège de l’ONU et symbolise le refus des mines antipersonnel et des armes à sous-munitions, et l’appel de la société civile aux chefs d’État en visite à Genève.

place

The Smurfs Buildings

Rue Louis-Favre 41, 1201 Genève

En redescendant en direction du quartier des Grottes, on peut croiser un étrange complexe d’habitations aux murs incurvés et aux couleurs surprenantes. Construits en 1984 par les architectes Frei, Hunziker et Berthoud, ces immeubles rappellent le travail de l’artiste espagnol Gaudi ou de celui du Viennois Hundertwasser. Les volumes asymétriques, murs incurvés, balcons à relief, halls en colimaçons et façades aux couleurs vives en sont caractéristiques.

local_bar

Nomades

Rue Louis-Favre 41, 1201 Genève

Je vous l’ai déjà dit, mais il fait vraiment chaud et le soleil se réverbérant sur le béton augmente véritablement la température perçue. Et donc pour remédier à cela, rien de mieux qu’un petit verre n’en terrasse pour faire un point sur ce que nous avons vu ou ce qui reste encore à voir. La carte commence à prendre la bonne couleur, il reste encore bien des choses à faire et c’est parfait, car nous aurons du temps demain pour nous promener.

place

Île Rousseau

Nous voici dans l’un des endroits les plus bucoliques des environs. L’Île Rousseau a pourtant connu un passé agité. À la fin du 16e siècle, elle servait de bastion à la cité. En 1628, elle est transformée en chantier naval. Et ce n’est qu’en 1832, au moment de la construction du pont des Bergues auquel elle est reliée par une passerelle, qu’elle prend le nom du philosophe et écrivain Jean-Jacques Rousseau.

place

Bains des Pâquis

Quai du Mont-Blanc 30, 1201 Genève

Pour dîner nous souhaitons faire honneur à la fameuse fondue Suisse et ça tombe bien, car une des plus réputées se trouve dans l’un des endroits les plus emblématiques dans le Genève bohème. Le Bain des Pâquis. En plus, nous y sommes juste à temps pour le coucher du soleil sur la ville et c’est pour le moins superbe.

place

Buvette des Bains

Quai du Mont-Blanc 30, 1201 Genève

Voici donc ce fameux restaurant populaire si connu pour sa fondue, mais également par son cadre tout à fait unique. L’endroit, d’anciens bains municipaux de 1879, est bondé de touristes et d’habitués partageant un repas sur des tables, mais aussi par terre, ou sur des passerelles. Le but est simple, il faut se poser là ou il y a de la place. 😀

restaurant_menu

Buvette des Bains

Quai du Mont-Blanc 30, 1201 Genève

C’est clairement à la bonne franquette, les bières sont dans des gobelets en plastique, le pain dans une panière en osier fatiguée, mais c’est tout ça qui confère cette atmosphère si particulière aux lieux. Quant à la quantité de la fondue, elle peut paraître assez maigre sur la carte, mais attention une fois dans l’estomac. 😉 Nous y traînons pour profiter des illuminations nocturnes des termes et de la ville.

place

Quai du Mont-Blanc

Il est tard, mais pas assez pour que la journée se termine maintenant, d’autant que nous comptons bien profiter de la douceur de cette soirée pour découvrir la ville subtilement éclairée. Alors c’est parti pour une grande balade dans le centre de la vieille ville. Vous y reconnaîtrez bien des endroits visités plus tôt. Ancien Arsenal, Porte de la Treille, Cathédrale Saint-Pierre de Genève…

Et voilà ! Cette fois, il est temps de rentrer. Bien que nous n’ayons pas d’impératif particulier, demain s’annonce comme une journée bien chargée avec le retour sur Paris en fin d’après-midi. Puis avouons-le, cette journée de près de 20 kilomètres à pieds sous cette forte chaleur nous a fatiguées. Mais la sérénité des rues de Genève la nuit nous aurait clairement convaincus d’y rester encore quelques minutes, voir quelques heures.

😴


0 commentaire

Laisser un commentaire

Avatar placeholder

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *